Ars Dogmatica

Pierre Legendre

Leçon IX L’Autre Bible de l’Occident

Ce livre étudie la religion occidentale du pouvoir, à partir du creuset médiéval de la Modernité et sur une base théorique claire : l’architecture dogmatique de l’homme et des sociétés.

Le Monument romano-canonique a statut de masse engloutie. Relevant de l’archétype biblique, cette construction de textes a pourtant scellé le destin de la civilisation ouest-européenne en énonçant, sur un mode inconnu de l’Antiquité, le pacte entre la Raison romaine et l’Évangile. Pourquoi ouvrir ce chantier de l’oubli ? 

Simplement, parce que l’avènement d’un monde défait de ses bandelettes traditionnelles par la Globalisation industrielle et commerciale va produire inexorablement l’effet de mettre à nu la civilisation dominante, la nôtre en l’occurence. À l’ère de la décomposition de l’État, ce produit dérivé du christianisme latin, il s’agit ici d’explorer le soubassement sur lequel reposent nos montages normatifs, et de restituer à la Question juridique son site mythologique. Il devient alors possible d’envisager un comparatisme qui inscrive l’institutionnalité de type occidental dans l’espace mondial des Textes. 

P.L. 

 

Tableau de Pierre Bettencourt, La Sainte Famille

Emblème

Solennel, l’oiseau magique préside à nos écrits.
Le paon étale ses plumes qui font miroir à son ombre.
Mais c’est de l’homme qu’il s’agit :
il porte son image, et il ne le sait pas.

Sous le mot Analecta,
j’offre des miettes qu’il m’est fort utile
de rassembler afin de préciser
sur quelques points ma réflexion.